Implantation de parcelles de démonstration de culture de guayule (Parthenium argentatum) en Languedoc-Roussillon (acronyme GUAYUL-LR)

Vendredi 29 septembre 2017
CIRAD TAB 114/16, 73 AV. JF Breton Montpellier 34398 cedex 5

Identification du projet

Porteur de projet
Serge PALU

Responsable du projet
Serge Palu

CIRAD TAB 114/16, 73 AV. JF Breton Montpellier 34398 cedex 5

serge.palu@cirad.fr

04 67 61 58 99

Localisation géographique
Programme de développement rural

Fonds

Groupe d'action locale LEADER
Mesure
Type de coopération LEADER

Thèmes
Thème PEI
Thème coopération transnationale LEADER
Statut
En cours
Début du projet
01/06/2016
Fin du projet
01/12/2020

Date d'approbation du projet de coopération transnationale LEADER

Coût total
227 319,00€
Contribution du FEADER
Contributions publiques
Financements privés

Description du projet

Contexte et objectif

1/ Mise en place d'essais de croissance sur 4 sites pour des conditions climatiques differentes , des sols differents, sur d'anciennes terres de vignes en friche ou en végetation spontanée 2/ Transfert de l'expertise Cirad sur la culture du guayule aux agriculteurs et chambres d'Agriculture 3/ demontrer l'intérêt de cette culture pour réduire l'érosion et le risque d'incendies 4/ production de semences pour d'autres extensions 5/alimenter un pilote d'extraction et de production de latex 6/étudier la faisabilité de cette nouvelle filière en région LR

Description du projet et de ses activités

Le contexte du projet est en lien avec un enagement EIP ( référence EUNARS-G) pour substituer 10% des importations de caoutchouc naturel d'hévéa importé principalement d'Asie pour le substituer par du caoutchouc naturel de guayule ayant les mêmes propriétés et notamment du latex naturel non-allergisant . Avec accés à de la matière première de caoutchouc naturel produite en France, le secteur industriel pourrait être interessé ( producteurs de gants, pneumatiquiers). Un brevet d'extraction a été déposé sur la production de latex, et la production de ces sites et de futures extensions permettra d'alimenter un pilot pre-industriel construit par un équipementier de la région Languedoc-Roussillon
Le projet s'intègrera à deux autres projets sur la construction d'un pilot de production ( Graine-Ademe et Fast Track Innovation de Horizon 2020)

Résultats du projet et recommandations


Les résultats et livrables attendus du projet sont les suivants :

- Occuper les anciennes terres viticoles abandonnées et laissées sous la forme de végétation spontanée ou friches viticoles,
- Prouver que la culture du guayule est adaptable à la région selon des conditions culturales différentes,
- Gain de technicité de la récolte de la plante depuis la production de plants en pépinière en améliorant la germination des semences, la culture avec ou sans irrigation, le suivi de la croissance des plants avant récolte et suivi en laboratoire de la teneur en caoutchouc et en résines des plants,
- Transfert des travaux de recherches du Cirad vers les agriculteurs et les chambres d’Agriculture,
- Développement sur des sites de Midi-Pyrénées
- Rassurer des industriels pour cette nouvelle culture inconnue ou presque en région,
- Produire suffisamment de résultats pour une étude de faisabilité à plus grande échelle,
- Production de semences de guayule pour la plantation de 2000 hectares en 5 ans (2025),
- Etablir une carte régionale de territoires adaptés à la culture du guayule,
- Formation à cette nouvelle culture dans les écoles d’agricultures, université (projets tuteurés), agriculteurs,
- Poursuite des activités de recherche (INRA, CIRAD, MontpellierSupAgro, IUT Perpignan, autres),
- Transfert à d’autres pays méditerranéens (Espagne, Italie, Grèce, Maroc, Tunisie) pour renforcer les liens entre la région et ces pays.

Les retombées environnementales, économiques et sociales sont les suivantes

- Montrer que la culture du guayule est une culture qui a des besoins en eau limitée,
- Limiter les risques de feu,
- Enrichir les sols par apport de biochar produit à partir de biomasse,
- Améliorer les revenus des agriculteurs (une tonne de biomasse de guayule pourrait se vendre à 300€, soit un revenu additionnel pour l’agriculteur de 6000-9.000€ par année de récolte sur des terres de friches, avec un minimum d’intrants agronomiques concentrés principalement en année 1 et 2),
- Création d’emplois dans l’agriculture et dans le secteur industriel de la manufacture du caoutchouc naturel (articles en latex, pneumatiques, loisirs avec les combinaisons de plongée type marque Patagonia, etc..)

Partenariat

Noms des partenaires Pays concernés Programme de développement rural Type de partenaire
Julien THIERY
19 avenue de Grande Bretagne Perpignan 66000
j.thiery@pyrenees-orientales.chambagri.fr
04 68 35 97 69
Languedoc-Roussillon Conseiller
Jean-Pierre DUEZ
Route de Tartugruère Mas Saint Jean,Lansargues 34130
jpduez@wanadoo.fr
06 10 20 48 73
Languedoc-Roussillon Exploitant agricole
Laurence TKACZUK
Mairie Le bourg Saint martin de l'Arçon 34390
laurence.tkaczuk@payshlv.com
06 82 58 33 23
Languedoc-Roussillon PME
Christophe SOUARES
Domaine des hautes coumes 8 place Jean Mouliln
christophesouares@yahoo.fr
06 83 10 94 77
Languedoc-Roussillon Exploitant agricole
Elodie CAMPOY
Mairie de Claira place de la république Claira 66530
elodie.campoy@claira.fr
06 72 39 28 88
Languedoc-Roussillon Autre

Consultez aussi...

Informations supplémentaires