Centre de ressources portail du développement rural

CAPDOR : Mettre la recherche au service du développement des territoires

Résumé : 

Le projet CAPDOR, issu de la Mobilisation collective pour le développement rural (MCDR),  publie un ouvrage sur la thématique de la recherche partenariale au service du développement rural. Il est issu des débats de l’école-chercheurs organisée en novembre 2016 en Occitanie.

CAPDOR,  publiera prochainement l’ouvrage Territoires en transition, construire des partenariats pour des connaissances et des pratiques innovantes (éd. La librairie des territoires). Il reprendra en cinq chapitres les enseignements et les débats issus de l’école-chercheurs, un événement organisé en novembre 2016 à Toulouse et Aspet autour de la thématique des liens entre la recherche et les besoins de connaissances pour le développement des territoires ruraux. Il s’inscrit pleinement dans la mission que s’est donné le projet CAPDOR : produire, capitaliser et diffuser des connaissances utiles aux démarches de développement sur les territoires.

 

Valoriser la recherche, en lien avec les besoins des territoires

CAPDOR s’articule en effet avec les programmes de recherche Pour et sur le développement régional (PSDR) : le projet travaille à valoriser les résultats de la recherche et à la mettre en cohérence avec les besoins identifiés sur les territoires, notamment sur le foncier agricole et le lien urbain-rural, la gouvernance alimentaire locale et l’économie circulaire. « Il s’agit de faire émerger les questions que se posent les acteurs, les traduire en protocole de recherche, rendre compte régulièrement de l’avancée des travaux, voire impliquer les acteurs dans la production de connaissance », explique Frédéric Wallet, coordinateur du projet. Il ajoute : « Une fois qu’on a obtenu des résultats, il faut trouver collectivement comment en tirer parti, et comment les capitaliser pour qu’ils se diffusent et percolent au-delà des parties prenantes du projet de recherche ».

 

Un événement riche d’enseignements

Lors de l’événement à Toulouse, qui a réuni 140 personnes, différents exposés avaient ainsi permis de montrer comment des résultats de la recherche pouvaient être transcrits en outils mobilisables pour et par les acteurs. C’est le cas par exemple du Rami Fourrager®, un jeu de plateau qui permet aux agriculteurs de faire des simulations de la conduite d’une exploitation.

Plusieurs tables-rondes, ensuite, étaient axées sur les pratiques de recherche en partenariat avec les acteurs : quelle ingénierie d’implication des acteurs, comment conduire ce type de recherche, quelles sont les pratiques de la recherche en partenariat, etc. sont autant de questions qui ont été abordées.

Les échanges se sont ensuite prolongés à Aspet en comité plus restreint, autour de projets PSDR en cours et de conférences sur les thématiques du lien rural-urbain, l’innovation sur les territoires, et les modèles agricoles agro-écologiques sur les territoires.

La riche matière issue de l’ensemble de ces réflexions sera donc reprise dans l’ouvrage que Frédéric Wallet espère pouvoir présenter à l’occasion du Séminaire du Réseau rural national, les 16 et 17 novembre prochains.

 

Retrouvez en vidéos le contenu de l’école-chercheur sur le site du PSDR.

 

Crédit photo : Pauline Lenormand (INRA)