Centre de ressources portail du développement rural

Amplifier les relations entre le Réseau rural européen et les Réseaux ruraux nationaux et régionaux

Résumé : 

A travers deux réunions spécifiques, le Réseau européen de développement rural (REDR) a marqué sa volonté de simplifier ses relations avec les Réseaux ruraux nationaux et d’augmenter ses contacts avec les Réseaux régionaux pour se rapprocher des problématiques de terrain. Regards croisés sur les ateliers du Contact Point du REDR (équipe d'animation du réseau européen), organisés le 31 mai dernier à Namur, et la huitième rencontre des Réseaux nationaux organisée dans la région de Jyväskylä en Finlande.

L’implication des Réseaux régionaux au niveau européen

La réunion « NRN’s Going Local », organisée le 31 mai à Namur, avait pour objectif de mieux articuler les niveaux national et régional dans les États membres ayant choisi de décentraliser la gestion du FEADER. Organisée dans les locaux du Réseau wallon de développement rural, cette réunion de 80 personnes se voulait participative et centrée sur le témoignage des acteurs.

Grâce à l’organisation d’ateliers autour de la formation et de la mise en réseau des GAL et des conseillers, du suivi de l’évaluation ou de l’amélioration de la communication, les 3 représentantes françaises ont pu récolter des bonnes idées venant de toute l’Europe. Martha Métais, animatrice du Réseau rural normand, l'exprime ainsi : « le but était d’aplatir la pyramide, trop descendante actuellement, pour décloisonner, créer des contacts, fluidifier les relations et les actions. Cette réunion a permis de connecter l’échelle régionale à l’échelle européenne. »

La prochaine réunion, organisée à Rome, aura pour but de poursuivre cette dynamique d’articulation entre les niveaux national et local.

Des techniques d’animation innovantes pour favoriser la participation des Réseaux nationaux

De son côté, la rencontre des Réseaux ruraux nationaux, organisée du 26 au 28 juin en Finlande par le REDR, a permis aux Réseaux nationaux représentés de travailler sur quatre thématiques : le rural proofing (évaluation des politiques territoriales sur le développement rural), la communication, la simplification de la mise en œuvre des programmes de développement rural (PDR) et l’innovation. Les participants, divisés en six équipes (deux sur l'innovation et la communication, une sur le rural proofing et une sur la simplification), ont ici participé à un concours pour déterminer l’idée la plus innovante et ambitieuse parmi celles présentées par les six groupes de travail.

Le deuxième jour, chaque équipe a présenté ses projets devant un jury. Parmi les idées plébiscitées, la création d’une mascotte pour représenter le REDR, une présence accrue des Réseaux nationaux sur les réseaux sociaux, la création d’un concours européen pour récompenser et rendre visibles les meilleures innovations des États membres dans le domaine du développement rural… L’émergence de ces idées a été rendue possible grâce au format d’animation innovant proposé par le Réseau rural européen, appelant à l’émulation réciproque des Réseaux nationaux représentés. Le Contact Point est d’ailleurs très peu intervenu dans les débats pour laisser un maximum de place à l’imagination et à l’expression des participants. De plus, de nombreuses activités (visites d’entreprises et de fermes, saunas, dîner, etc.) ont été organisées afin de stimuler les interactions dans une ambiance conviviale.

En Finlande, des formats d’animation innovants pour briser la glace entre les participants et créer une cohésion d’équipe